histoire du domaine 1928-1931

Extrait du livret rédigé en 1956 par les Docteurs Durville

En 1928, les héritiers Otlet vendent ce qu’ils possèdent encore à l’Île du Levant ( la Batterie des Arbousiers et le chemin central ) à une société anonyme, la Société Immobilière du Rhône. Celle-ci, dès l’acquisition de la propriété, prend le nom de Société Immobilière des Îles d’Or.

 Au même moment, la Société Immobilière des Îles d’Or obtient de l’Etat une location du domaine acquis par lui en 1892.

 De telle sorte qu’en 1928, la société possède la maîtrise de la totalité de l’Île :

  • - partie du fait de sa propriété des 65 hectares constituant le sol de la Batterie des Arbousiers et du chemin central de l’Île ;
  • - partie du fait de sa location des 930 hectares appartenant à l’Etat.

Enfin en 1931, commence l’ère naturiste. En effet Nous parvenons à acheter la totalité des actions de la Société Immobilière des Îles d’Or. Puis, la société nous vend une partie de son domaine (25 hectares environ, comprenant les ruines de la Redoute des Arbousiers, ainsi que le chemin central de l’Île).

Sur ce premier lot de 25 hectares, dont nous sommes devenus personnellement propriétaires, nous allons entreprendre la fondation de la Cité Naturiste. Les terrains restants appartenant à la Société des Îles d’Or ( une quarantaine d’hectares ) restent en réserve, en vue d’une extension éventuelle de la cité.

La grande aventure de l’Île du Levant commence.